Préparer l'avenir avec les piles à hydrogène

Découvrez comment les leaders de l'industrie développent et utilisent des piles à hydrogène.

section

Les piles à hydrogène réduisent les émissions de CO2

Des voitures particulières aux camions longue distance, en passant par les locomotives et les équipements lourds, les moteurs à combustion interne (ICE) sont remplacés par des alternatives plus écologiques, notamment les piles à hydrogène. Les piles à combustible offrent l’autonomie et la densité de puissance nécessaires pour permettre à un véhicule de fonctionner pendant 8 heures. Nuvera utilise MATLAB® et Simulink® pour concevoir le software qui contrôle son moteur à pile à combustible. Ce moteur comprend généralement des centaines de piles à combustible empilées avec du liquide de refroidissement s'écoulant entre elles, ainsi qu'une pompe à liquide de refroidissement et un compresseur d'air.

« Les piles à combustible sont meilleures que les batteries lorsqu'une longue autonomie est requise, ou lorsque la charge de la batterie prend trop de temps, ce qui les rend idéales pour les bateaux, les avions, les camions, les bus et les véhicules d'intervention d'urgence. »

Gus Block, Nuvera Fuel Cells
Nuvera développe des moteurs à pile à hydrogène série E pour les véhicules utilitaires.

Moteur à pile à hydrogène Nuvera série E

section

Plug Power accélère le développement de systèmes de contrôle pour piles à combustible

Pour atteindre son objectif d'exploitation de la production d'énergie future, Plug Power Inc. conçoit et développe des systèmes d'énergie sur site basés sur des piles à combustible. Ils utilisent les outils MathWorks® pour améliorer les performances des produits, réduire les coûts et optimiser les processus de fabrication et d'intégration. Avec MATLAB® et Simulink®, ils développent et testent des algorithmes, simulent des composants et des systèmes et rationalisent le processus de développement, de l'idée à l'implémentation.

« Nous n'avons pas le temps d'étudier et vérifier nos algorithmes avec C ou C++. Heureusement, MATLAB nous permet de tester nos idées avec seulement quelques lignes de code. Cela nous fait gagner beaucoup de temps et nous rapproche de notre objectif de création d'un système d'énergie sur site commercialement viable. »

Rebecca Dinan, Plug Power
Plug Power conçoit et teste des systèmes d'énergie basés sur l'hydrogène avec MATLAB et Simulink.

Système à pile à hydrogène Plug Power®

section

Analyse des données de test du parc mondial de véhicules à pile à combustible Daimler AG

Plus de 100 véhicules à pile à hydrogène du parc d'essai Daimler AG (anciennement DaimlerChrysler®) sont exploités par des conducteurs ordinaires dans des conditions de conduite réelles à travers le monde entier. À des fins exclusives de développement, chaque véhicule est équipé d'un système télématique puissant qui capture des données relatives aux performances du véhicule et aux habitudes d'utilisation du conducteur, des coordonnées GPS du véhicule au niveau de remplissage du réservoir de carburant et à la vitesse du véhicule en passant par la position de la pédale d'accélérateur sous le pied du conducteur.

« Auparavant, Daimler utilisait Excel pour effectuer cette analyse, une tâche qui nécessitait des centaines d'heures d'ingénierie pour être configurée, un employé à temps plein pour effectuer la maintenance et de nombreuses étapes manuelles à réaliser à chaque fois. Aujourd'hui, un script MATLAB automatisé permet à l'équipe d'accéder aux mêmes résultats via un navigateur web. »

Tim McGuire, Mercedes-Benz RDNA, Inc.
Daimler AG transforme les données de son parc d'essai de véhicules à pile à hydrogène , comme pour ce véhicule, en rapports automatisés et en applications web.

Véhicule de test Daimler AG à pile à hydrogène

section

L'Université de Waterloo développe une technologie de pile à combustible primée

Challenge X, une compétition parrainée par General Motors et le ministère américain de l'énergie, met au défi 17 équipes d'étudiants nord-américains de revoir la conception d'un véhicule Chevrolet Equinox afin de réduire les émissions et la consommation de carburant sans sacrifier les performances ou la sécurité du véhicule. L'UWAFT (University of Waterloo Alternative Fuels Team) est arrivée en tête lors de la première année de la compétition prévue sur une durée de trois ans, avec son design de véhicule à pile à combustible. L'UWAFT a également remporté le prix « MathWorks Crossover to Model-Based Design » pour ses réalisations exceptionnelles en matière de création, de simulation et d'analyse de modèles pour le design de véhicules et le contrôle de sous-systèmes.

« Nous avons été la seule équipe à utiliser des piles à combustible dans le groupe motopropulseur. Les logiciels MathWorks pour l'approche Model-Based Design nous ont permis non seulement de réduire le temps nécessaire pour prototyper et simuler nos designs de systèmes de véhicules, mais aussi d'établir la viabilité de la technologie de pile à combustible. »

Professeur Roydon Fraser, UWAFT
L'UWAFT (University of Waterloo Alternative Fuels Team) a remporté la compétition Challenge X grâce à son design de véhicule à pile à combustible.

L'équipe de l'Université de Waterloo démontre les performances de son véhicule écoénergétique lors de la compétition Challenge X.

section

Simulation d'une technologie de bus hybride à pile à combustible à l'Université du Delaware

Le bus hybride à pile à combustible (FCHB) qui transporte les étudiants et les professeurs de l'Université du Delaware sur le campus via la voie rapide de 10 km démontre bien la puissance et les avantages de la technologie de pile à hydrogène. Le bus est zéro émission et beaucoup plus silencieux que ses homologues diesel. De plus, il peut être ravitaillé et entretenu à un seul endroit, ce qui réduit les coûts d'infrastructure. Enfin, son design hybride série le rend particulièrement efficace pour une conduite avec des arrêts fréquents et des vitesses relativement basses sur les voies de bus urbains.

« Grâce à MATLAB et Simulink, des chercheurs de l'Université du Delaware ont modélisé le FCHB, analysé les données issues de ses nombreux capteurs embarqués, amélioré sa stratégie de gestion de l'alimentation et acquis des connaissances clés sur l'optimisation du design des bus à pile à combustible. »

Ajay K. Prasad, Université du Delaware
Des chercheurs de l'Université du Delaware modélisent des bus hybrides série avec MATLAB and Simulink.

Bus hybrides série à pile combustible de l'Université du Delaware

En savoir plus